Demande de disponibilité
du
Date de fin de la réservation au
Date de début de la réservation Réponse par email sous 24 ou 48h
française English italiano deutsch

Residence Golfe du Valinco - Filitosa

Afficher/Masquer

Filitosa

La préhistoire de la Corse est tres riche, il en faut pour preuves tous les sites prehistoriques qui ont ete mis a jour et qui le sont encore actuellement.

Parmi l'un des plus connus et des plus riches en statues menhirs : Filitosa situé dans le Golfe du Valinco.

Ce fut Prosper Mérimée qui, en 1839, commença la prospection du site de Filitosa. La première implantation de l'homme en Corse est datée du VIIème millénaire avant J.C. La proximité de la plaine fertile du Taravo, la présence d'une butte facilement aménageable et de nombreux abris sous roche vont prédisposer le site de Filitosa à une très longue occupation du VIème au Ier millénaire avant notre ère. Les premiers habitants vivent exclusivement de la pêche, de la cueillette et de la chasse. Ils utilisent des outils en bois ou en roche dure, comme le silex ou l'obsidienne. L'obsidienne n'existant pas en Corse, il leur a fallu l'importer, ce qui tenterait à prouver que les Corses communiquaient déjà avec leurs voisins sardes puisque l'obsidienne vient vraisemblablement du Monte Arci en Sardaigne. Les tailleurs de pierre, les sculpteurs mégalithiques ont fait de Filitosa le plus grand centre de l'art statuaire corse et méditerranéen.

Au départ, le menhir est une simple pierre fichée verticalement dans le sol. Ensuite le menhir s'affine et apparaît sans doute la tête. Puis apparaît la transition entre le menhir et la statue-menhir où le corps est séparé de la tête. Apparurent ensuite les statues armées dont la signification est encore incertaine. La 1ère hypothèse est qu'elles pourraient représenter la force des chefs ennemis tués au combat afin de la neutraliser, ce qui semblerait expliquer pourquoi un grand nombre de ces statues ont été détruites par les torréens pour servir à la construction de leurs monuments culturels. La seconde hypothèse serait une représentation du chef guerrier courageux protégeant le peuple contre les pillards. Le passage de la statue non armée à la statue armée marquerait l'adoption des armes par les habitants de Filitosa, armes importées probablement de Sardaigne. Cette hypothèse n'apporte aucune explication quant à la desctruction de ces statues-menhirs et à leur réemploi dans le monument central. Enfin la 3ème hypothèse serait le changement des pratiques culturelles ou religieuses et la volonté de faire disparaître les témoins de leurs anciennes croyances dans l'édification de vastes monuments circulaires, les torre.
Ainsi Filitosa garde jalousement ses secrets.